Les membres du conseil d’administration

L’une des forces du projet des Fermes Partagées c’est son collectif. Avec des intérêts différents mais une vision commune, ce sont six structures coopératives alimentaires et agricoles qui se sont réunis pour créer et adapter un outil coopératif dédié à l’accompagnement des fermes collectives et coopératives en agriculture (biologique, cela va sans dire).

visibilité off par css
La ferme des volonteux

Créée en 2011, La SCOP CAE La Ferme des Volonteux, est l’une des pionnières en France à avoir osé le modèle coopératif pour porter son projet agricole collectif.

Aujourd’hui une vingtaine de volonteux travaillent sur 20ha et huit activités complémentaires et diversifiées en agriculture biologique. Convaincu que ce modèle est un modèle d’avenir, les Volonteux décident de s’impliquer dans l’aventure des Fermes Partagées pour créer un outil dont ils n’ont pas pu bénéficier car il n’existait pas à l’époque et qui leur aurait épargné bien des péripéties : Un outil pour accompagner et outiller les formes collectives et coopératives de production agroécologiques.

 > Voir leur site

visibilité off par css
La carline

La Carline est une plante emblématique du Vercors ; dans le Diois c’est aussi une épicerie bio coopérative qui met l’accent sur l’approvisionnement local depuis plus de 30 ans.

Depuis toujours, la Carline s’implique et s’engage pour le soutien de l’agriculture biologique sur son territoire avec une idée en filigrame : renforcer la résilience alimentaire du territoire en proposant de nouveaux outils pour le partage de la valeur ajoutée sur l’ensemble de la filière et renforcer les liens entre les différents maillons.

Dès 2019, La Carline participe activement à la création des Fermes Partagées pour participer au développement de nouvelles manières de s’installer en agriculture : Les Scop et Scic agricoles. Aujourd’hui, elle appuie, accompagne et cofinance un projet d’installation collective sur son territoire : La ferme de Chamarges.

 > Voir leur site

visibilité off par css
Grap

Grap (Groupement Régional Alimentaire de Proximité) est une structure coopérative réunissant une soixantaine d’activités de transformation et de distribution dans l’alimentation bio-locale.

La coopérative a la particularité de combiner le statut de SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) et de CAE (Coopérative d’Activité et d’Emploi). Elle héberge ainsi des entrepreneurs dans un rayon de 150 km autour de Lyon. Dès la création du Grap, le souhait du groupe de fondateurs et de fondatrices était d’associer le secteur agricole au projet et ainsi de travailler sur une filière complète et transversale.

C’est autour de cette réflexion qu’est né le collectif qui porte aujourd’hui Les Fermes Partagées qui a pour ambition de créer et fédérer un groupement de fermes collectives et coopératives sur le territoire.

 > Voir leur site

visibilité off par css
La Ferme de Chalonne

La Ferme de Chalonne est l’une des premières fermes en SCOP de France. au-delà des 8 paysan.nes boulangers rassemblés au sein de la ferme, c’est tout un écosystème qui s’articule autour d’une mission commune : transmettre les pratiques paysannes pour comprendre les enjeux de la production alimentaire afin de rendre accessible les outils pour une démarche de transition écologique.

Convaincu que la transmission passe aussi par la création et l’adaptation de nouveaux statuts au monde agricole, ils ont décidé de rejoindre Les Fermes Partagées pour partager leur expérience et coconstruire les outils et services adaptés au développement des SCOP et SCIC agricole.

 > Voir leur site

visibilité off par css
La Ferme de Saint Lattier

La Ferme de Saint Lattier, c’est la reprise d’une ferme de 45 hectares en grande culture, noix et asperges AB pour la transformer en ferme collective diversifiée, ancrée sur son territoire et ouvertes aux habitants. Initié par Nicolas Gohier, le collectif compte aujourd’hui 5 personnes et autant d’ateliers de productions sur la ferme.

Enjeux communs et valeurs partagées, la ferme de Saint Lattier est impliquée depuis le départ dans les Fermes Partagées et fait partie des projets pilotes de la coopérative pour développer outils et réseaux au service des projets collectifs et coopératifs. C’est donc dans une logique de co-construction partagée que la Ferme de Saint Lattier a rejoint Les Fermes Partagées

> voir leur site

visibilité off par css
Les Champs des Possibles

Les Champs des Possibles est né de l’impulsion, en 2009, de la volonté de paysans et citoyens du réseau des AMAP pour créer un outil facilitant les installations en agriculture. Aujourd’hui, c’est une SCIC CAE (tout comme Les Fermes Partagées) qui accompagne des entrepreneurs salariés associés qui souhaitent, après un test d’activité, développer durablement leur activité dans cette entreprise partagée.

Très intéressé par la démarche des Fermes Partagées sur les collectifs de productions agricoles et les statuts coopératifs, Les Champ des Possibles s’est rapidement impliqué dans le développement du projet sous forme de retours d’expériences et de mentorat sur la création de la CAE et de son adaptation aux collectifs agricoles.

 > Voir leur site